hummel Logo 160

Forza logo za Sport Life

LIVESCORE.in
OFF

Kiril Lazarov, un homme loyal et heureux à Nantes

lazarov do 2021

Hier soir, le HBC Nantes a annoncé la prolongation de son arrière droit Kiril Lazarov pour 2 saisons supplémentaires, soit jusqu'en juin 2021. Lorsqu'il est arrivé sur les bords de Loire en 2017, la tâche n'étais pas aisée pour cet international macédonien qui ne parlait pas un mot de français. « C'était un peu difficile au début quand je suis arrivé ». Avec l'aide de ses connaissances espagnoles comme Gurbindo, Rivera et Entrerríos, il s'intègre progressivement tout en commençant à apprendre la langue de Molière. « Je suis venu à Nantes car je savais que c'était une équipe qui avait du caractère et qu'elle jouait sur tous les tableaux ».

Aujourd'hui, c'est dans un français presque parfait qu'il peut s'exprimer, un véritable déclic qui fait de lui un joueur comblé. « Je peux échanger avec mes coéquipiers et avec mes coachs, c'est très important pour moi, pour savoir aussi ce qu'ils attendent de moi ». Plus aucun complexe avec la langue pour notre macédonien, qui peut désormais se justifier auprès des arbitres, parler avec la presse et même répondre aux interviews en direct à la télévision (Chapeau !). Ambitieux depuis son arrivée, lui qui a tout gagné partout où il est passé n'est pas en reste. « L'année dernière, nous avons gagné le Trophée des Champions et joué la finale de Ligue des Champions. Je sais que le club grandit un peu plus chaque saison, et je pense que tous ensemble, nous allons encore améliorer nos résultats ces prochaines années ».

Passé par de grands clubs européens comme Zagreb, Veszprem ou Barcelone, le meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des Champions avec 1272 réalisations à ce jour, a reçu de nombreuses autres propositions, mais c'est à Nantes, qu'il a décidé de rester. « Après avoir joué 4 ans à Barcelone, Nantes était le club qui me proposait un véritable projet d'avenir où je pouvais faire partie intégrante de l'équipe. Je suis un homme loyal. Le club et le coach m'ont fait confiance et pour moi, c'était très important de leur rendre cela. Ils voulaient continuer à travailler avec moi, alors c'était normal de rester, car j'en avais aussi envie ». Après à peine un an et demi passé ici, Kiril Lazarov ne tarit pas d'éloge sur l'ambiance qui règne à Nantes lors des rencontres du HBC Nantes. » J'aime ce club, j'aime ses supporters. Jouer dans une salle pleine à chaque match, c'est un véritable privilège ».

À aujourd'hui 38 ans, notre arrière droit a prolongé son contrat, l'amenant ainsi jusqu'en juin 2021, il aura alors 41 ans. « L'âge n'est pas très important, ce qui compte c'est le ressenti. Chaque corps est différent. Aujourd'hui j'ai 38 ans mais je me sens très bien. Je serai professionnel jusqu'au bout et tous ensemble, nous voulons montrer aux supporters que nous méritons leur soutien ». Nous pouvons donc imaginer une fin de carrière à Nantes pour la légende Kiril Lazarov, comme ce fût le cas pour Alberto Entrerríos et Dominik Klein. « Deux joueurs extrêmement talentueux que je respecte énormément, qui ont eu la chance de terminer ainsi. Cela donne également une très belle image pour le club ».

Avec déjà plus de 20 ans d'expérience derrière lui, « Kiro », l'idole des jeunes, apprécie également jouer le rôle de mentor dans le vestiaire auprès de ses coéquipiers. « Je suis également à Nantes pour aider. C'est-à-dire que si un joueur à besoin de conseil, je serai toujours honoré de pouvoir l'aider ».

Celui qui a joué son premier match de Ligue des Champions à l'âge de 15 ans et 4 mois et dont le palmarès ne tient pas sur une feuille A4, a encore des objectifs pour les prochaines années avec le Nantes. « Cela ne sera pas facile mais j'aimerai vraiment que l'on gagne le Championnat de France. Sinon, nous essayerons de retourner au Final Four puisque nous avons vu que nous en étions capables. Sinon il y a les Coupes. J'ai déjà gagné le Trophée des Champions mais il y a aussi la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Bref, je veux gagner le maximum de trophées avec le HBC Nantes ».

L'immense Kiril Lazarov fera donc encore les beaux jours du Nantes et du public nantais jusqu'en 2021. Alors profitons-en !