evroins

logo-kmg

hummel Logo 160 

signiori

LIVESCORE.in
OFF

Le HBC Nantes déroule face à Cesson et file en quart de finale!

nant - ren 1

HBC Nantes - Cesson-Rennes 37-16 (18-9)

Après une trève internationale de plus d'un mois, les supporters du HBC Nantes retrouvaient leurs joueurs ce mercredi soir à l'occasion du huitieme de finale de Coupe de France face à Cesson.

A guichets fermés, la Trocardière profitait de fêter ses médaillés lors de l'entrée des joueurs, et les 4.600 spectateurs présents offraient une ovation aux 6 distingués de bronze et d'or. Nicolas Claire inscrivait lui le premier but 2018 et les nantais prenaient les rennes dès les premières minutes de jeu (8′ 5-2). Un avantage largement confirmé au fil des minutes, grâce à des médaillés bien inspirés et dont la fatigue de l'Euro ne se faisait pas ressentir (19′ 12-5). Thierry Anti en profitait alors pour faire évoluer dès la première mi-temps ses nouvelles têtes: Romaric Guillo imposait son gabarit en défense, et Espen Lie Hansen y allait de son premier but sous ses nouvelles couleurs. Dans les cages, Cyril Dumoulin gardait les cages avec brio, et le HBC Nantes rentrait au vestiaires avec un confortable matelas d'avance. (18-9)

A l'image du premier acte, l'entame de la seconde période était à sens unique. En attaquant à 7, Cesson prenait tous les risques pour revenir mais se faisait punir par les contres espagnols de Gurbindo et Balaguer (36′ 22-9). La victoire se dessinait rapidement quand Julian Emonet crucifiait par 2 fois le portier cessonnais, et les Violets déroulaient le tapis vers les 1/4 de finale. Dans le dernier quart d'heure, Thierry Anti offrait du temps de jeu à tout le monde et les minots du centre de formation (Auffret, Scott) participaient également à la fête (37′ 29-12). Guillaume Saurina y allait de son splendide kung-fu et la Trocardière était officiellement de retour en fusion ! Une fin de match euphorique marquée par la bonne rentrée d'Arnaud Siffert, et la justesse de Julian Emonet en contre comme à 7m !

Le HBC Nantes s'imposait finalement sur le score de 37-16 et démarrait parfaitement 2018. De bonne augure avant le rythme effréné du championnat et de la ligue des champions, qui fera, à coup sûr, vibrer la Troc' durant tout février.